LE CLOS DE LA GARENNE
Maison d'hôtes
+33 (0)5 46 35 47 71

Meilleur tarif garanti

En Mai, fais ce qu'il te plaît !

##1ermai , ##printemps , ##muguet , ##fêtedutravail

En Mai, cueillons du muguet et travaillons gaiement !

Le 1er mai se caractérise par un double symbole : d’un côté la célébration du printemps, de l'amour et du bonheur à travers l'offrande du muguet ; de l’autre, la fête du travail… où l'on est censé ne pas travailler… donc se reposer, à moins que l’on ne préfère défiler ou partir en long weekend. Est-ce pour cela qu'Henri Salvador, souvent de blanc vêtu, chantait "le travail c'est la santé" ?

La tradition d'offrir un brin de muguet aux dames le 1er mai remonte au roi Charles IX à la Renaissance. Sans doute est-elle l’héritière de l’Arbre de Mai médiéval et des fêtes Celtes liées au printemps ?

Quant à la tradition de cesser le travail pour mieux le fêter (ou de toucher double salaire si l’on travaille ce jour là) elle remonte à un mouvement revendicatif ouvrier Américain du XIXème siècle suivi de beaucoup d’autres en divers pays. 

Le 1er mai 1561 à la cour de France et le 1er mai 1886 à Chicago sont donc à la source de cette coutume printanière qui fait travailler une partie de l’horticulture Nantaise, les fleuristes, les porteurs de banderoles dans les défilés, les prestataires du tourisme et les vendeurs à la sauvette de brins de muguet récoltés en forêt ou dans les jardins.

Jolie synthèse de cette double origine puisque ce droit de vente non officielle n’est accordé que le 1er mai et à plus de 40 mètres d’un étal professionnel !